Florence pauliac

Dans un grès chamotté, Florence Pauliac modèle ses pièces à la plaque par un jeu de pliage.

Inspirés du monde oriental et de sa propension à la contemplation, ses bols sont une invitation à vivre l’instant présent. Ses « Armures poétiques », témoignages de l’intérêt qu’elle porte aux vêtements traditionnels japonais, cultivent la pureté structurelle de l’esprit asiatique. De l’Extrême-Orient, elle a aussi retenu la technique du Raku pour la joie de l’incandescence et pour la matérialité particulière qu’elle offre aux céramiques.

Son travail se fait l’écho d’influences paysagères, du bol qui emprunte volontiers aux sonnailles des troupeaux, jusqu’aux panoramas qui se dessinent à la surface de ses céramiques : sommets enneigés sur lesquels s’accroche le bleu du ciel ou un envol d’oiseaux migrateurs dans le crépuscule… Les chromatismes ardents des dernières oeuvres révèlent des images de rouille et de terres rouges, brûlantes.

VIDEO

Fermer le menu