Lyrique abstraction, graphique expression

Du 22 mars au 3 juin 2020

EXPOSITION

COVID 19 – ReTROUVEZ le vernissage virtuel

Accéder au Facebook Live du vernissage

Présentation en vidéo de l’exposition. Vous pouvez visiter l’exposition, découvrir le travail des artistes, approcher au plus près des oeuvres.

La céramique : un volume comme une page blanche, un support rêvé pour explorer la peinture ou la gravure en trois dimensions… A travers le traitement de surface de leurs pièces, les céramistes réunis dans cette exposition traduisent leurs sensations et leur perception du monde dans une approche lyrique nourrie d’abstraction.

Si la spontanéité du geste prévaut chez Adam Frew, c’est un paysage émotionnel qui émane de la matière de Mireille Moser, composée en surface de délicates touches de porcelaine colorée. Et alors que Corinna Petra Friedrich conçoit de vivifiantes associations de motifs, Océane Madelaine restitue, à travers son trait, la fugacité et la fragilité de la vie.

Adepte du tour, Adam Frew, céramiste nord irlandais, fait émerger de la porcelaine de majestueuses jarres ventrues, de larges plats généreux mais aussi de petites pièces aux lignes nettes et contemporaines. Le pinceau, l’éponge ou la pointe métallique prennent ensuite le relais et créent un décor dynamique, jouant des contrastes entre différentes zones délimitées par l’artiste. Sa gestuelle tantôt ample, tantôt nerveuse, s’exprime dans de multiples nuances de bleu, écho sensible à la présence incontournable de la mer. La brillante clarté de la porcelaine souligne la matité des traits de pinceaux et renforce la dimension graphique de son travail.

Chez l’artiste allemande Corinna Petra Friedrich, le travail s’inverse : la conception du décor précède la construction de la forme. Ses contenants naissent de la plaque d’argile, jeu de collages et d’association qui n’est pas sans rappeler la pratique du patchwork. La juxtaposition d’une grande variété de motifs graphiques – pointillés, traits, carreaux ou rayures – mêlés à quelques aplats de couleur, donne un caractère joyeux et frais à ses céramiques. A travers certains motifs, inspirés de textiles traditionnels ou du papier-peint de la cuisine de ses grands-parents, perce un brin de nostalgie vite rattrapé par la gaieté ludique de ses oeuvres.

Les bols de grès blanc d’Océane Madelaine, ajustés à la main ou inscris plus largement dans l’espace, ont une simplicité apaisante qui offre un large champ libre au décor. Ils deviennent supports d’une écriture gravée, signe tangible de l’histoire humaine. Sur un fond blanc poudré et minéral, son trait d’oxyde, émouvant, se fait parfois schématique, parfois souple et enlevé. C’est à la délicatesse du traitement de surface de ses pièces et à l’évanescence des motifs que l’on reconnaît la signature de cette céramiste délicate et sensible.

Bien connue des amateurs de céramique, Mireille Moser associe des formes puissantes, largement ancrées dans le sol, à un subtil travail de surface. Ses volumes de grès empruntent volontiers à la géométrie. Des lignes de forces robustes les structurent, écho lointain d’un « chaos primordial » qu’elle explore. La rigueur est pourtant rompue par la douceur d’une arête ou l’arrondi d’un angle qui créé soudain une distance avec la dimension hiératique de la forme. Elle habille souvent ce grès sombre aux reflets métalliques de légères notes de porcelaine colorée. Appliquée par touches, la fine porcelaine est patiemment intégrée à la surface et amène une délicate dimension picturale à ses sculptures. La couleur, travaillée tout en nuances, donne à chaque pièce une tonalité propre, une chatoyante sensualité.

BIJOUX D'EXCEPTION :
JEAN-FRANÇOIS PEREÑA

A (re)découvrir ce printemps à Terra Viva : les incroyables bijoux de Jean-François Pereña, magicien des matières, créateur de bijoux rêvés.

Ses colliers, pendentifs, bagues ou bracelets subliment le corps féminin, comme une seconde peau, et nous projettent dans son monde imaginaire. Véritable cabinets de curiosités, ses bijoux associent à la sensualité du cuir – son matériau principal – de multiples matières (végétales, animales, minérales, métalliques) collectées par Jean-François, sources d’inspiration qui amènent une grande richesse d’effets, de couleurs et de textures dans ses parures

Infos pratiques

Du 22 mars au 30 avril : ouvert tous les jours sauf le lundi, de 10h à 13h et de 14h30 à 18h.
Mai et juin : ouvert tous les jours, de 10h à 13h et de 14h30 à 19h

Fermer le menu