Zélie Rouby

Zélie Rouby navigue librement entre références céramiques et inspirations picturales, mêlant façonnage et tournage, figuration et abstraction. La sobriété des formes s’accorde à leurs couleurs pures et à la matérialité toute singulière de ses oeuvres.

Zélie Rouby s’est fait connaître par ses étranges compositions de bouteilles et de fruits ou poissons morts. Silencieuses, elles s’inspiraient des peintures de natures mortes, à la croisée des recherches formelles des artistes du 20e siècle et de la luxueuse débauche des Hollandais du Grand Siècle.

Dans la série « Organique », la paroi extérieure des grands vases pansus est une peau douce et lisse sous la main, quand l’intérieur se couvre de ces petits grains – chamotte mêlée à l’engobe – qui font sa signature. Le contenant devient réceptacle premier, ventre de la mère, corps mouvant aux lèvres qui s’ouvrent dans un souffle : les origines du pot, traitées dans une esthétique contemporaine.

Fermer le menu