Monika Debus

Les majestueuses sculptures de Monika Debus s’imposent au regard comme des totems. Elles portent en elles la présence énigmatique des mégalithes, un mystère qui nous transporte d’un âge archaïque jusqu’aux temps contemporains.

Tout commence avec la peinture, celle-là même qui a mené Monika vers une carrière artistique. Sur des plaques de terre, l’artiste trace à l’engobe de grands signes noirs, points, traits, cercles, mouvements dynamiques marqués tant par la ligne du dessin que par les variations de l’épaisseur du trait. L’essentiel réside dans la justesse et l’instantanéité du geste. La cuisson au sel est détournée pour envelopper l’œuvre d’une matière sensuelle et veloutée.

Depuis quelques années, ses formes s’animent, deviennent volumes abstraits couverts de motifs élémentaires tracés de noir, gonflés d’une vie intérieure. 

Fermer le menu