Mette Maya Gregersen

Energie à l’état brut, les « Vagues » de l’artiste danoise Mette Maya Gregersen capturent le mouvement perpétuel de la mer, figent ses lames en leur point culminant et suspendent le temps. Mette Maya fixe dans la terre son désir d’ailleurs, sa quête permanente de liberté, la pulsion vitale qui l’habite.

Que reste-t-il de nous au fil des étapes de notre vie ? Nous sommes porteurs des traces – souvent invisibles – de nos rencontres, de nos tâtonnements, des expériences que nous avons vécues. Mette Maya Gregersen transcrit cette idée dans ses œuvres, exprimant tout à la fois la fugacité de la vie et la conscience de notre perméabilité au monde et aux autres.

Les multiples cuissons auxquelles elle soumet ses oeuvres créent ces effets de bouillonnement, d’écume, des textures virtuoses. La matière devient alors forme elle-même.

VIDEO

Fermer le menu