Judit Varga

C’est à Terra Viva que Judit Varga, artiste d’origine hongroise installée aux Etats-Unis, a exposé pour la première fois en France.

Dans le grès sombre et fin ou la porcelaine colorée, elle modèle ses formes à partir de fines plaques et les habille d’engobes colorés, d’oxydes, d’émail… La terre est souple, les formes se délitent mais conservent leur dynamique interne. Pétales qui se fanent, cocons qui s’ouvrent et libèrent leur contenu, tant d’images qui l’émeuvent, marqueurs d’une fragilité qui fait la beauté des choses et dont elle capte l’instant sensible. Tristesse et joie sont à ses yeux associées à ces fragments de vie, ces objets définis souvent par leur vide intérieur, « vestiges d’un voyage éphémère à travers la vie ».

Par le traitement de surface de ses céramiques, aux couleurs vives et aux effets parfois graphiques, par les dimensions inhabituelles que prennent ces enveloppes abandonnées, elle offre une vision presque surnaturelle du monde.

Fermer le menu